[./article_de_journal.html]
[./index.html]
[./index.html]
[./eco_c27est_quoi.html]
[./le_choix_et_l27achat.html]
[./education.html]
[./les_infos_du_jour_page_13.html]
[./charte_du_chien_bien_eduque.html]
[./album_photos.html]
[./livre_d27or.html]
[./type_de_chien_et_style_de_vie_1.html]
[./education_et_comportementalisme.html]
[./mieux_me_connaitre.html]
[./article_de_journal.html]
[./formations.html]
[./contact.html]
[./statistiques.html]
[./liens.html]
[./accidents_et_autres.html]
[./page_1.html]
[./accidents_et_autres.html]
[./accidents_et_autres.html]
[./plantes_toxiques.html]
[./morphologie_et_tableau_des_ages.html]
[./maladies_contagieuses.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
éducateur canin professionnel
Votre vétérinaire reste votre interlocuteur privilégié
Les maladies contagieuses canines
LA MALADIE DE CARRE.

Symptômes de la maladie.

observations

L’agent infectieux
Les différentes  évolutions possibles
Diagnostic et  traitement.

Plusieurs symptômes sont associés à l'évolution de la maladie :

- écoulements aux niveaux des yeux et des narines.
- fièvre.
- troubles respiratoires (bronchite...)
- diarrhée, vomissements.
- troubles nerveux (spasmes musculaires, parésie ou paralysie des membres postérieurs, convulsions).
- troubles cutanées (épaississement des coussinets plantaires)
L'atteinte respiratoire provoque un écoulement nasal purulent, de la toux sèche, et des surinfections.

L'atteinte digestive engendre une gastro-entérite, des vomissements, des diarrhées et une déshydratation grave.

Les symptômes nerveux apparaissent après 2 à 3 semaines d'évolution. Ils sont toujours graves et de pronostics toujours pessimistes.

Les séquelles sont quasiment inévitables
Il s’agit d’un virus (paramyxovirus) extrêmement contagieux par voie respiratoire (de truffe à truffe par exemple), la durée d’incubation étant de 3 à 8 jours environ.

au bout de 3 à 5 semaines :

La mort.

 La guérison.

 La guérison avec des  séquelles (épilepsie, troubles oculaires, absence d'émail dentaire)

Le diagnostic nécessite un test sérologique effectué en laboratoire (prise de sang ).

Le vétérinaire pourra également réaliser une radiographie thoracique, un bilan sanguin ou un raclage des muqueuses pour observation  au microscope

Traitement difficile par vétérinaire (sérums) ainsi que traitement des affections secondaires. L'animal est souvent hospitalisé chez le vétérinaire afin de permettre de le perfuser et de lui administrer certains traitements anti infectieux,anti spasmodiques et anti vomitifs
L'HEPATITE CONTAGIEUSE OU MALADIE DE RUBARTH

-La forme suraiguë : 

 concerne les chiots principalement âgés de 3 à 12 mois.
Une forte température, des diarrhées et vomissements, un état de choc dominent au cours de cette phase.
-La forme aiguë ou sévère :

Marquée par une apathie et un état fiévreux , cette forme de la maladie  s'accompagne d'une perte d'appétit, d'un ictère (jaunisse visible sur les muqueuses du chien (intérieur des babines du chien qui sont de couleur jaune), de vomissements, de diarrhées.

-La forme subaiguë ou atténuée :

 La maladie se traduit par les mêmes symptômes, mais atténués par rapport à la forme précédente.

La forme chronique :

C'est une forme qui peut être inapparente, les virus se multiplient dans des organes tels que le foie, les reins... Peuvent apparaître ensuite  une cirrhose avec ascite (gonflement de l'abdomen du à la présence de liquide), une perte de poids, ou une atteinte rénale

Cet adénovirus peut résister quelques jours en milieu extérieur mais il est détruit par les U.V. et la chaleur.à un stade avancé va engendrer la destruction des cellules hépatiques, créant ainsi une cirrhose.

Cette maladie touche les renards et les chiens, essentiellement en Europe du Nord, en Europe centrale et aux États-Unis.

deux modes de contamination possibles :

 - par simple contact : du chien vers un autre animal malade ou bien  par contact indirect : objets ou aliments souillés (sols contaminés par l'urine ou autres excrétions).
Les parasites externes tels que puce, poux... peuvent contribuer à la transmission de la maladie

Après une incubation de moins d'une semaine

-La forme suraiguë : 
C'est une forme foudroyante de la maladie (avec choc hémorragique) et mort du chiot en quelques heures à quelques jours.

-La forme aiguë ou sévère :

En général, l'évolution se fait en 1 semaine à 10 jours.

-La forme subaiguë ou atténuée :

La guérison se fait en quelques jours.

La forme chronique :

Peuvent apparaître une cirrhose avec ascite (gonflement de l'abdomen du à la présence de liquide), une perte de poids, ou une atteinte rénale

Le traitement spécifique reste la sérothérapie. Elle n'est efficace que pendant les 48 premières heures de la maladie.
Sinon le traitement reste symptomatique, c'est-à-dire qu'il vise à supprimer ou à améliorer les symptômes majeurs tels que la diarrhée, les vomissements et l'inflammation des yeux. La mortalité reste importante chez les chiots et les jeunes chiens non vaccinés dans les formes suraiguës ou aiguës.

Le traitement de la gastro-entérite peut nécessiter une hospitalisation afin de pratiquer une réanimation médicale et des soins intensifs. Les atteintes oculaires nécessitent  l'administration d'un traitement local

LA PARVOVIROSE OU GASTRO-ENTERITE HÉMORRAGIQUE

  L'incubation dure de 3 jours à quelques semaines.
Certaines races sembleraient plus sensibles que d'autres. Le virus diminue le système de défense du chien et le rend plus sensible à d'autres infections, en particulier de types respiratoires.

La forme gastrique :

C'est la forme plus courante. Le chien présente une forte fatigue, une perte de l'appétit avec ou sans fièvre.
Apparaissent  des signes digestifs : vomissements, diarrhées sanguinolentes

La forme myocardique :
Pas de signes particuliers

Il s'agit d'un parvovirus. Ce virus est très résistant à la lumière, à la chaleur, à de nombreux détergents et même à l'alcool. Il peut vivre plusieurs semaines à l'air libre. Il existe de nombreuses souches de ce virus car il peut subir de nombreuses mutations.

Les virus sont excrétés en grande quantité dans les selles des chiens et peuvent à leur tour contaminer les autres chiens. La transmission de la maladie peut donc se faire par voie respiratoire ou buccale : le chien renifle lors de ses promenades les excréments (urines ...)

La forme gastrique :

entraînant rapidement une déshydratation de l'animal.

La forme myocardique :
le chien peut mourir d'un choc aigu.

Il n'existe aucun traitement de la maladie. Il faut amener le chien le plus rapidement possible chez le vétérinaire, celui-ci administrera un traitement symptomatique, la guérison est possible mais la mort peut intervenir dans les 3 à 5 jours
LA TOUX DE CHENIL: (ou trachéo-bronchite infectieuse)

  Toux sèche, forte. On a l'impression que le chien a quelque chose de coincé dans la gorge et qu’il veut le cracher. L'état général est souvent faible et la fièvre est fréquente.

On peut observer également une conjonctivite (œil rouge) et des écoulements par le nez et les yeux.

maladie des voies respiratoires du chiot et du chien, atteignant principalement les animaux vivant en collectivité (élevages, refuges, chenils).

due à plusieurs agents: bactéries et virus associés.La contamination se fait par contact avec un chien malade et par les aérosols (postillons) dus à la toux.
La période d’incubation est de 5 à 10 jours.

Des complications bactériennes sont  possibles: fièvre, chien  abattu, toux devenant grasse, la maladie peut évoluer en broncho-pneumonie, qui peut être mortelle chez les chiots
Il nécessite l’intervention du vétérinaire qui utilisera une thérapie combinatoire d’antibiotiques, d’anti-inflammatoires et d’antitussifs. Certains traitements peuvent durer jusqu’à 3 à 4 semaines
LES LEPTOSPIROSES

  Les chiens peuvent être atteints à tout âge, les mâles sont en général plus touchés. La maladie touche plusieurs organes tels que  l'estomac, les intestins, le foie et les reins..

- Affection de l'appareil digestif : gastro-entérite hémorragique, diarrhée et vomissements accompagnés de sang.

- Affection du foie : Jaunisse, les muqueuses se colorent en "jaune orangée".

- Affection rénale : insuffisance rénale aiguë

bactéries spiralées de la famille des spirochètes : "les leptospires".

La durée d’incubation est de 5 à 15 jours.


L'infection chez l'homme et l'animal se fait  par la peau, les muqueuses du nez, de la conjonctive ou de la bouche

 

La maladie peut survenir très brutalement et entraîner la mort de l'animal en quelques jours suite à des complications cardiaques et cérébrales
Il existe certains traitements mais le pourcentage de réussite est très faible du fait de l'importance des organes touchés. D'où la nécessité du respect de  la vaccination annuelle

maladie contagieuse transmissible à l’humain et très dangereuse

La particularité de cette maladie réside dans le fait que ce sont  les animaux sauvages contaminés (rongeurs, rats…) qui éliminent les germes dans leurs urines qui vont souiller l'eau, l'herbe ou certains aliments et donc l’environnement du chien.
Le chien peut alors se contaminer :
- soit directement en ingérant de l'herbe contaminée,
- soit indirectement et c'est le cas le plus fréquent en se baignant dans de l'eau contaminée  par les muqueuses nasales, buccales ou oculaires
LA RAGE 

  L'incubation:
le sujet ne présente pas ou peu de symptômes. Le chien peut être abattu, triste, ou au contraire excité mais son état général n'est pas altéré.
Cette phase est assez longue, de 15 jours à 2 mois, ce qui permet de vacciner le sujet

contaminé durant cette période, l'immunité se produisant avant le début des symptômes. l'animal change de voix et il est fiévreux.

 Il est pris d'accès de fureur,  il cherche à manger n'importe quoi . Une paralysie des pattes arrière puis des pattes avant marque la phase terminale.

La mort survient en 2 à 10 jours, après des  convulsions ou un coma.
D'autres formes existent. L'animal peut présenter une conjonctivite, des troubles de la déglutition, des bavements abondants, ou une paralysie.
La mort intervient toujours en moins de 10 jours.

Les 2 formes de la maladie:
Il existe une forme dite "rage furieuse". Après la période d'incubation, le chien devient de plus en plus agité, mord tout ce qui l'entoure, se met à saliver,

virus de la famille des Rhabdoviridés. Il se propage le long des nerfs et utilise la voie sanguine.

La transmission se fait par la salive ou par morsure. L'incubation peut varier de 15 jours ‡ 2 mois

 

dès que les symptômes sont apparus  la maladie est le plus souvent mortelle, pour l'homme comme pour  l'animal
  
Il n'existe pas actuellement de traitement de la maladie déclarée et dès que les symptômes sont apparus la maladie est généralement mortelle, pour l'homme comme pour  l'animal