[./article_de_journal.html]
[./index.html]
[./index.html]
[./eco_c27est_quoi.html]
[./le_choix_et_l27achat.html]
[./education.html]
[./les_infos_du_jour_page_13.html]
[./charte_du_chien_bien_eduque.html]
[./album_photos.html]
[./livre_d27or.html]
[./type_de_chien_et_style_de_vie_1.html]
[./education_et_comportementalisme.html]
[./mieux_me_connaitre.html]
[./article_de_journal.html]
[./formations.html]
[./contact.html]
[./statistiques.html]
[./liens.html]
[./accidents_et_autres.html]
[./les_infos_du_jour.html]
[./les_infos_du_jour_page_2.html]
[./les_infos_du_jour_page_4.html]
[./les_infos_du_jour_page_3.html]
[./les_infos_du_jour_page_2.html]
[./les_infos_du_jour_page_5.html]
[./les_infos_du_jour_page_6.html]
[./les_infos_du_jour_page_7.html]
[./les_infos_du_jour_page_8.html]
[./les_infos_du_jour_page_10.html]
[./les_infos_du_jour_page_9.html]
[./les_infos_du_jour_page_11.html]
[./les_infos_du_jour_page_12.html]
[./les_infos_du_jour_page_13.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
conseil dressage de chien
éducateur canin comportementaliste
garde pour chien
éducation canine à domicile
Education Canine de l'Omois - Tél : 06.87.97.15.74 - email : udc@hotmail.fr
Pages infos
Grognement :Son pouvant exprimer une mise en garde, un mécontentement ou parfois de la joie.
L'interprétation du grognement dépend du contexte et des autres signaux qui l'accompagnent.
Lors d'une mise en garde, le grognement est le premier signe d'intimidation. En situation de jeu, le grognement, gueule fermée, est au contraire une manifestation de joie.
Autre contexte : renvoyé dans son panier par son maître, le chien peut grogner tout en se dirigeant vers sa couche, en posture basse, les oreilles rabattues en signe de soumission. Même si le chien continu de grogner, il faut alors cesser toutes menaces à son encontre puisqu'il adopte une position de soumission. À défaut le chien peut passer à l'attaque ; en tout état de cause, le chien ne comprendra pas pourquoi vous continuez de l'agresser alors qu'il émet des signaux d'apaisement.
Grossesse nerveuse: Sécrétion et excrétion du lait en l'absence de mise bas. La chienne, dans son panier, a des jouets autour de ses pattes et les mamelles gonflées.

Qu'elle soit gestante ou pas, la chienne subit, suite à ses chaleurs, une imprégnation hormonale identique. C'est la raison pour laquelle, de 6 à 12 semaines après leurs chaleurs, certaines chiennes, sans avoir eu de contact avec un mâle, présentent une hypertrophie des mamelles, voire même une lactation, font un nid, deviennent nerveuses, parfois agressives, et développent un comportement maternel envers des jouets.
Dans la nature, notamment dans les meutes de loups, cela permet aux femelles dominées, qui ne se reproduisent pas, d'aider, en cas de besoin, la femelle dominante à allaiter ses petits.
Hiérarchie: Le chien vit en meute régie par une hiérarchie stable, sans être totalement immuable.
Le chien va rechercher dans sa famille humaine des repères qui lui permettront de trouver sa place dans la hiérarchie.
Le malaise dans l'organisation hiérarchique s'installe lorsque le chien accède à une ou plusieurs prérogatives de dominant sans savoir vraiment quel est son statut. Cette situation ambivalente est très anxiogène. Elle peut se traduire par des agressions, du marquage urinaire ou fécal, des aboiements intempestifs, des chevauchements et des destructions à l'absence du maître.

Si les règles de vie imposées au chien fluctuent en fonction du temps et des humeurs de chacun, le chien n'aura pas une position stable. Cette situation anxiogène favorise les conflits.

les enfants impubères comme les chiots ne sont pas hiérarchisés.

Hiérarchie alimentaire : de mauvaises conditions d'élevage ne permettent pas toujours la mise en place de cette hiérarchie.C'est le cas des chiots élevés au biberon, séparés trop tôt de leur mère ou de leur fratrie, ou dont les maîtres n'ont pas poursuivi l'éducation.
Cette carence éducative donne des chiens qui ne supportent pas la frustration, ne se contrôlent pas et méconnaissent les règles sociales propres à leur espèce.
Bagarreurs avec leurs congénères et voleurs de nourriture, ils n'apprécient aucune contrainte et sont particulièrement dangereux.
Hyperactivité: Activité motrice augmentée et désordonnée allant jusqu'à l'épuisement, accompagnée d'impulsivité et de difficultés d'apprentissage.

Ce syndrome touche le chiot élevé dans un milieu pauvre en stimulations et séparé trop tôt de sa mère, ou élevé par une mère débordée, incapable de lui apprendre à maîtriser sa motricité et contrôler sa morsure.
Le chiot, très impulsif, est sensible au moindre stimulus et ne s'est pas arrêter une activité avant épuisement. Il ne contrôle pas sa morsure. Il joue tout le temps, ne répond pas aux ordres simples et a du mal à être propre. Il présente parfois un appétit insatiable et une diminution du temps de sommeil. Ce syndrome doit être pris en main par le vétérinaire dès les six premiers mois, le chiot ne se calmera pas en grandissant ; après la puberté, les chances de guérison diminuent fortement.
 hyperagressivité: Comportement agressif, exacerbé, s'exprimant sans préavis.

À ce stade de l'agressivité, le chien attaque sans raison, de façon impulsive, avec une intensité sans rapport avec la situation. Le chien est d'autant plus dangereux qu'il ne prévient pas avant d'attaquer et ne contrôle pas sa morsure.
l' Hyperagressivité peut être la conséquence d'une maladie ou être secondaire à une agressivité dont l'origine est variée (HS-HA,troubles de l'organisation hiérarchique,syndrome de privation, anxiété etc.)